Ce que vous apporte un Expert Adwords : un bon Quality Score

Optimiser son Quality Score Google Adwords, c’est améliorer la rentabilité de vos campagnes.

Avec un budget équivalent, vous pouvez obtenir de 30 à 100% de fiches contacts supplémentaires suivant votre position de départ.

Le quality score (QS) de Google est une note sur les mots clés d’une campagne pour définir leur pertinence.

Meilleur est votre note, meilleur sera le classement sur les positions 1 à 11 des annonces pour un coût moins élevé.

Le QS a pour but d’inciter les utilisateurs à optimiser leur compte afin de rendre l’information plus accessible au moteur de recherche.

Autrefois, le mot clé le plus cher obtenait la 1ère position.

Aujourd’hui, il vous est demandé de fournir un travail de qualité qui influence votre coût et votre position.

QS

A partir d’une note de 7/10, vous avez un bon quality score et en dessous de 4/10 un mauvais QS.

Avantages d’un QS supérieur à 7:

-Une diminution du CPC (coût par clic)

– Un meilleur classement de la position de vos annonces

– Une réduction de l’enchère de première page

Critères pris en compte dans le calcule du QS?

– La qualité des annonces

– Le choix des mots clés

– L’historique du compte

– La pertinence de la page de destination par rapport aux mots clés et à l’annonce

– Un CTR élevé (taux de clics). Il doit être supérieure à 1% pour du Search. Le CTR est le nombre de clic / nombre d’impressions de vos annonces.

CTR

Choix de la page de destination ou landing page?

Les pages de destination doivent être en correspondance avec le contenu de l’annonce et des mots clés.

Ex : on saisit dans la barre du moteur de recherche : Metz immobilier neuf.

L’annonce devra comporter les mots : Metz immobilier neuf

Dans la page de destination de votre site web, on devra retrouver vos programmes sur Metz en immobilier neuf et non par exemple les programmes de Lille.

 

Conséquence d’une sous -optimisation : Coût plus élevé pour l’usager, pour Google et pollution pour la planète.

La logique d’un moteur de recherche est que vous trouviez à la première recherche ce que vous cherchiez. Chaque mauvaise recherche induit un retour sur le serveur de Google pour faire une nouvelle recherche et trouver enfin ce que l’on cherche.

Google génère chaque jour en 2013 environ 8 milliards 640 millions de requêtes sur son moteur de recherche soit 3 153 600 000 000 par an. Un chercheur de Harvard, M. Wissner-Gross, a calculé que chaque requête sur le moteur de recherche Google produit 7 grammes de C02 du fait de l’immense quantité d’énergie consommée par les quelques 500 000 serveurs du moteur de recherche américain. Ces 7 grammes sont à multiplier par 200 millions de requêtes par jour (au minimum) tout au long de l’année. Selon lui, cela représente autant d’énergie que ce que consomme un pays comme le Laos.

A cela, vous devez rajouter l’électricité consommée par votre ordinateur et votre temps perdu.

Un travail de qualité est un gain pour tous, vous, Google et notre planète.